SAINT-CYPRIEN, LE QUARTIER QUI ATTIRE

Pourquoi le quartier Saint-Cyprien attire-t-il tant de monde ?

SAINT-CYPRIEN, LE QUARTIER QUI ATTIRE

Plusieurs facteurs à souligner : la population qui augmente dans la ville rose, la proximité de tous les services et des transports en commun, ou encore la diversité des commerces.  Autant d’atouts qui ne sauraient pourtant à eux seuls résumer le pouvoir d’attractivité du meilleur quartier.

L’impact de la croissance démographique de Toulouse

Toulouse, quatrième ville de France, compte désormais plus de 500 000 habitants. Elle a gagné près de 6000 nouveaux arrivants par an depuis 2010 – selon les chiffres de l’INSEE. De toute évidence, de ce fait la demande de logement s’accélère, et les prix grimpent. L’offre, elle cependant, reste limitée. Nadia Fourcade, de l’agence ERA IMMOBILIER de Toulouse Saint-Cyprien le reconnait : « il faut beaucoup prospecter pour être en mesure de proposer des biens à la vente dans le quartier en ce moment, et ils partent assez vite ».

Saint-Cyprien bénéficie fortement de la croissance et de l’attrait qu’exerce la ville de Toulouse à elle seule. Les habitants d’aujourd’hui sont nombreux à raconter qu’ils ont débarqués dans la ville rose pour leur vie professionnelle ; qu’ils ont pris le temps de chercher un endroit qui leur plaisait, et qu’ils ont ainsi, très vite, fait le choix délibéré de s’établir dans le quartier Saint-Cyprien.

Plus que des « commodités », une ambiance, une atmosphère…

Il y a de tout à Saint-Cyprien c’est vrai , mais ça ne suffit pas à expliquer l’attrait qu’exerce le quartier. Pourquoi ces gens dont on parlait à l’instant l’ont-ils choisi justement ce quartier ? Tout y est certes. Tous types de commerces, tous types de restaurants, des écoles, collèges et lycées, des hôpitaux, des cabinets paramédicaux et même des entreprises… Si vous décidez de ne pas en sortir du quartier, concrètement c’est possible, et sans quasiment aucune privation. On y est comblé en tant qu’habitant, et on y vient même désormais depuis l’autre rive en tant que « touriste ». Notre experte en immobilier, Nadia Fourcade, de l’agence ERA IMMOBILIER de Toulouse Saint-Cyprien a en effet fait le constat suivant : si le quartier grouille de monde, c’est aussi parce que certains font maintenant le déplacement depuis la rive droite pour profiter du cadre et de l’ambiance.

Au sein même du quartier, on distingue des « secteurs » différents

Saint-Cyprien est un vaste quartier. On en peut le réduire à la place Olivier ou à la sortie du métro Saint-Cyp. Il se compose de différents types d’habitats, différents types de lieux, différentes ambiances, et en fonction, on y trouve différents types de profils d’acheteurs. D’abord, dispersées un peu partout dans des logements qu’elles occupent depuis très longtemps, on trouve les personnes âgées, qui ont vécu ici toute leur vie. « Et si elles veulent déménager, confie Nadia Fourcade, en général c’est pour s’installer dans un appartement confortable, proche des commodités et surtout avec ascenseur ! ». Nadia Fourcade, de l’agence ERA IMMOBILIER de Toulouse Saint-Cyprien, qui précise : « La rue des Fontaine ou la rue de Cugnaux vont davantage attirer des familles ». Tout comme le secteur de la place du Ravelin, assez familiale. Tandis que « la place de l’Estrapade est plus peuplée de trentenaires ». Du côté des allées Charles de Fittes et de l’avenue Etienne Billières, habitent quelques familles bien installées, mais aussi des couples ou des personnes aisées, qui trouvent là de beaux appartements souvent spacieux et lumineux. Au bilan, entre la jeunesse, les familles, et des personnes âgées qui portent sur elles l’histoire du quartier ; la mixité est réelle et l’ambiance inimitable.